Comment bien conserver ses fruits

Actualité - 12/05/2016

Comment bien conserver ses fruits

Pour bien conserver ses fruits il est nécessaire de les connaitre un petit peu. Tous ne réagissent pas de la même façon après leur cueillette mais vous allez-voir, même si on emploie des mots un peu compliqués pour les définir, ça reste simple.

Le processus de maturation n'est pas le même pour tous les fruits, ils sont divisés en 2 groupes: les fruits climactériques et les fruits non-climactériques.
Quelle différence entre fruit climactérique et non climactérique?

Les fruits climactériques
A la fin de sa phase de développement, la phase de maturation d'un fruit climactérique débute par la production d'éthylène, qui entraine un pic de respiration cellulaire du fruit. Ce processus de maturation continue après la cueillette et plus un fruit climactérique est mûr, plus il émet naturellement de l'éthylène qui fait mûrir les autres fruits. Ces fruits sont donc récoltés une fois leur développement terminé mais avant maturité complète.  Ce processus peut être ralenti par la réfrigération pour les fruits qui la supportent mais elle ne s'arrête pas.
C'est pour cette raison que certains fruits vous sont livrés avant maturation complète car il ne suffira que de quelques jours pour qu'elle soit atteinte, ensuite, trop mûr, le fruit commence à se dégrader.

Les fruits non climactériques
Ils doivent être récoltés mûrs car leur maturation s'arrête au moment où ils sont détachés de la plante.
 
Fruits climactériques Fruits non climactériques
Abricot, Avocat, Banane, Figue, Goyave, Kiwi, Mangue, Melon, Nectarine, Pêche, Poire, Pomme, Tomate. Ananas, Cerise, Citron, Concombre, Fraise, Litchi, Mandarine, Myrtille, Olive, Orange, Pamplemousse, Pastèque, Raisin.

Conservation et maturation des fruits climactériques
Vous l'aurez compris, si vous souhaitez les conservez, l'idéal est de les mettre au frais (sauf les bananes qui noircissent au froid, les tomates et les melons qui en perdent une partie de leur saveur), puis de les sortir quelques jours avant de les consommer. C'est ainsi que les pommes ou les kiwis se conservent plusieurs mois après leur récolte.
Pour faire mûrir rapidement les fruits climactériques (bananes, pommes, poires, avocat...), mettez-les dans une corbeille entourés d'autres fruits mûrs, à température ambiante. Une autre technique consiste à les mettre dans un sachet en kraft afin d'augmenter la concentration d'éthylène (fonctionne très bien sur les avocats).
A l'inverse, si vos fruits sont livrés dans un sachet kraft, pensez à les sortir dès réception afin qu'ils ne mûrissent pas trop vite.
Attention aux bananes et aux pommes, ce sont les fruits qui dégagent le plus d'éthylène, trop pour certains fruits sensibles comme les pêches ou les nectarines qui risquent de virer rapidement. Mieux vaut mettre ces dernières dans une corbeille séparée des pommes et des bananes.

Conservation des fruits non climactériques
Les fruits à peau (agrumes, pastèque...) se conservent plus longtemps que les petits fruits qui doivent être consommés rapidement. Les fraises, cerise, myrtilles et raisins sont à mettre au réfrigérateur mais sans qu'ils soient exposés au froid direct qui va les abîmer: Laisser les fraises dans leur barquette fermée, les raisins dans un sachet ajouré de trous pour que l'air circule .Le bac à légumes est plus adapté que les autres parties du frigo.