Fuits et légumes: les conséquences de la vague de froid

Actualité - 19/01/2017

Fuits et légumes: les conséquences de la vague de froid

L'Europe connait ces jours-ci une vague de froid inhabituelle dont les conséquences commencent déjà à se faire sentir.

Les températures ont chuté ces derniers jours et cela a déjà des conséquences sur vos paniers:

Légumes de plein champ:
Dans la région, les sols gelés limitent la croissance et empêchent les récoltes des légumes de plein champ comme les poireaux et les choux, certains légumes racines.

Agrumes:
Toute l'Europe est touchée, même l'Espagne, actuellement sous la neige avec températures négatives désastreuses pour la récolte des oranges et clémentines.

Bananes:
Il n'y a pas que nos préparateurs de commandes qui ont froid en ce moment chez Kerbio. Les bananes aussi! Et même si nous faisons le maximum pour qu'elles passent le moins de temps possible dans notre entrepôt, cela suffit à les faire noircir, mais rassurez-vous, c'est avant tout la peau qui est touchée et le fruit reste bon. J'en profite pour vous rappeler de ne jamais les conserver au réfrigérateur, elles préfèrent être à température ambiante.

Le printemps très pluvieux suivi de la sécheresse de l'été dernier avaient déjà impacté les récoltes de pommes, poires et pommes de terres, bien plus faibles que d'habitude et dont les approvisionnement commencent à être difficiles alors que l'hiver n'est pas terminé.

Il se peut que nos arrivages prévus la semaine prochaine soient perturbés. Les prix risquent aussi d'être impactés et cela sur l'ensemble des distributeurs, en bio comme en conventionnel.

Des semaines compliquées s'annoncent aussi pour Anne-Sophie qui sélectionne les produits, prévoit les compositions des paniers, et vous informe lorsqu'un produit ne peut pas être livré. Côté fruits, il se peut que nous ayons un peu moins de choix sur la fin de l'hiver et le début du printemps.

Il y a quand même des côtés positifs:
Ce qui est sûr avec ce froid c'est que les arbres fruitiers vont connaitre une vraie période de dormance, ce qui leur permettra de ne pas partir en fleur trop tôt et de se protéger des gelées du printemps. C'est bon signe pour la prochaine récolte.
Le froid va aussi faire son travail dans la régulation  naturelle des insectes.